L’ingrédient miracle qui rendra vos aisselles heureuses toute la journée!

Aujourd’hui, je vous parle d’un ingrédient qui a tout simplement RÉ-VO-LU-TION-NÉ ma vie depuis plusieurs mois déjà. Et je n’exagère même pas!

J’ai nommé le fameux « baking soda »!

Cet ingrédient, nous l’avons tous, caché quelque part dans le fond de notre frigo. On l’utilise parfois dans nos desserts, mais, la plupart du temps, on oublie presque son existence. Oui oui, je parle bien ici de la fameuse petite boîte orange de marque Arm & Hammer, vous savez, ce qu’on appelle communément la petite vache?

Mais ce n’est pas pour papoter cuisine qu’aujourd’hui je vous parle du bicarbonate de sodium, mais plutôt pour parler hygiène corporelle. Il y a de ça près de six mois aujourd’hui, tout juste avant mon départ pour les Pays-Bas, ma bonne amie @theflyingvegan m’a fait une confidence : elle n’utilisait plus de déodorant du commerce, mais simplement de la petite vache sous ses aisselles. That’s it! Rien d’autre. Et vous savez quoi? ÇA MARCHE!!!

Il ne m’en fallait pas plus pour l’essayer moi-même. J’ai donc concocté mon petit mélange et je l’ai testé pendant plusieurs mois, et ce, même en voyage. Quelques jours au banc d’essai et j’étais déjà conquise. Même mon copain l’a adopté depuis!

Si je vous raconte tout ça, c’est surtout pour vous expliquer mon cheminement en matière de déodorant et d’antisudorifique. C’est à l’âge de 16 ans, de la bouche même de mon professeur de sciences physiques (Allo M. Pépin!), que j’ai pour la première fois entendu parlé des possibles corrélations entre l’aluminium qui se trouvent dans la plupart des antisudorifiques du commerce et plusieurs maladies, que ce soit l’Alzheimer ou encore certains cancers. Est-ce que toutes ces corrélations sont prouvées? Je ne saurais l’affirmer en toute certitude. Mais, pour sûr, l’idée même de boucher les pores de ma peau avec des sels d’aluminium n’avait rien de très palpitant à l’époque. Il en est tout autant aujourd’hui d’ailleurs. Et puis, rien de mieux que des produits naturels pour notre peau, non?

Pendant près de dix ans, j’ai donc tenté de trouver LA meilleure option, à la fois pour mes aisselles et ma santé. Ce fut un piètre succès, je dois l’avouer. Des dizaines et des dizaines de déodorants différents se sont succédé dans ma pharmacie, trop souvent de piètre qualité. Certains étaient meilleurs que d’autres, mais la plupart échouaient à la simple tâche de me garder au sec et sans odeurs suffisamment longtemps. Momentanément, je retournais donc au bon vieux antisudorifique, le temps de bouger et de courir.

Puis, il y a de ça près d’un an, j’ai trouvé ce déo de la marque Schmidt’s (en format pot et non en bâton). Déjà, celui-ci était à base de baking soda, mais également de beurre de karité et de cacao, de fécule de marante et d’huiles essentielles. Tous des ingrédients qui m’étaient familiers et que j’aurais pu trouver moi-même en magasin bref. On l’étalait avec les doigts et, somme toute, le résultat était plus que satisfaisant. Mais, dans les faits, seul le bicarbonate de sodium importe ici. Le reste, c’est pour mieux l’étendre sur la peau et, tout au plus, hydrater cette dernière.

À moins d’avoir la peau des aisselles extra sensible et facilement irritable, ce qui n’est heureusement pas mon cas (sauf peut-être lorsque je les rase!), vous n’avez besoin que de baking soda pour sentir bon. Pour moins d’un dollar, vous pourrez acheter une petite boîte à la pharmacie ou l’épicerie du coin et vous aurez des aisselles propres pendant plusieurs mois au moins! Question de varier un peu la chose, je vous propose ici une recette minute, à adapter selon votre préférence du moment.

Déodorant maison à base de bicarbonate de sodium

INGRÉDIENTS
  • 1/4 de tasse de bicarbonate de sodium
  • 10 à 15 gouttes d’huiles essentielles (HE) de votre choix*

* Quelles huiles essentielles utiliser?

Ici, j’ai utilisé 3-4 gouttes de tea tree, 3-4 gouttes de palmarosa et 5-6 gouttes d’eucalyptus. Pourquoi ces HE plus que d’autres? Certaines pour leurs propriétés, d’autres par choix personnel. Alors que le tea tree et le palmarosa ont des effets bénéfiques sur la peau et sa cicatrisation, l’eucalyptus me rappelle tout simplement l’odeur du spa! Allez-y selon vos préférences tout en vérifiant qu’il n’y ait pas de contre-indication, surtout si vous utilisez plus d’une HE. Les HE de lavande ou encore d’ylang-ylang pourraient également être d’excellents choix, considérant les effets bénéfiques que ces dernières ont sur la peau. Bref, osez et testez! Il est d’ailleurs préférable de mettre moins de gouttes, quitte à en rajouter par la suite!

ÉTAPES
  1. Mélanger tous les ingrédients ensemble dans un petit bol à l’aide d’une fourchette ou d’un fouet, puis transférer dans un pot. Et voilà!

Si vous avez un pot avec ouverture pour saupoudrer, c’est génial! Sinon, n’importe quel pot fera l’affaire, je vous le garantis! Dans mon cas, je réutilise un pot avec multiples ouvertures.

 

Lorsque j’étais au Pays-Bas, je suis tombée sur une marque de déodorant qui n’utilisait que du bicarbonate de sodium et des HE. Je venais tout juste de découvrir l’effet magique du baking soda, j’étais donc toute excitée à la vue du contenant (celui des photos). Bien que le pot soit génialement conçu pour son usage de tous les jours, le prix n’était aucunement conséquent : 20 € pour un contenant de baking soda et quelques gouttes à peine d’HE! Du vol bref! (surtout que l’odeur de l’HE est disparue après quelques semaines seulement…) Bref, si vous avez une salière sous la main, c’est plus que parfait!

UTILISATION

Rien de plus simple que d’utiliser du baking soda comme déodorant. Je vous propose deux choix : à sec ou humide. Personnellement, je suis adepte de la version humide. Primo, c’est plus facile à gérer. Secundo, ça ne donne pas une sensation de « papier sablé » à vos aisselles.

  1. Mettre une petite quantité de baking soda dans votre main Photo 2015-09-11 18 01 38
  2. Ajouter quelques gouttes d’eau afin d’humidifier le tout. Appliquer directement sur les aisselles. Et voilà! 

Vous pouvez également humidifier vos aisselles puis appliquer le baking soda à sec. C’est ce que préfère mon copain d’ailleurs. Ou encore, appliquez-le directement au sortir de la douche. Pour le reste, le baking soda est génial à utiliser même après un effort physique intense. Car qui veut appliquer du déodorant ou de l’antisudorique sur des aisselles pleines de sueur? Mais le baking soda aime justement l’humidité! Il s’appliquera à merveille et absorbera les mauvaises odeurs en moins de deux! C’est tu pas merveilleux? Vive la petite vache!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s