Un chaga chai svp! …Chaga quoi?

Tu connais ça toi, le chaga, ce fameux champignon aux mille et une vertus et qui plus est pousse très bien sur les bouleaux de nos forêts?

Ça fait déjà un bon moment que je connaissais ce « super aliment », souvent dénommé le « diamant de la forêt ». Caché quelque part dans mon armoire, j’avais d’ailleurs un sac de ce gros champignon noirâtre qui trainait. Et ça m’arrivait de le sortir de temps en temps pour me faire une infusion, comme ci comme ça (semblable à la couleur du café, c’est d’ailleurs un excellent substitut à celui-ci). Puis, lors de mon passage le mois dernier à l’exposition Manger Santé et Vivre Vert, je me suis vite rendu compte que le chaga était littéralement partout! Les kiosques qui en vantaient les bienfaits étaient nombreux. Bref, le chaga était désormais rendu « trendy » les amis! #yeah

dsc07228.jpg
De plus en plus de marques de chaga sont disponibles sur le marché, et sous différentes formes : concassé, en gros morceaux ou déjà moulu. À Montréal, la MycoBoutique sur Saint-Denis possède plusieurs marques en magasin. Perso, j’aime bien utilisé celui de la marque ontarienne Giddy Yoyo, déjà préalablement concassé.

Il ne m’en fallait pas plus pour ressortir mon sac et m’amuser avec. Ce que je fis avec empressement comme vous pouvez vous en douter. Et j’y suis allée pour un traditionnel « chaga chai ». Rien qui révolutionne les interwebs vous me dire, car les épices chai s’allient à merveille avec ce champignon en infusion! Mais on ne change pas les recettes gagnantes! Et c’est en voyant la belle photo de chaga latté d’@emilie_murmure que j’ai d’ailleurs eu envie de recréer ma version (allez voir sa recette et son blogue, ses photos sont siiii jolies!).

Je me contente donc de te partager ma recette et non pas te submerger d’informations nutritionnelles sur le chaga. Ça, je laisse ça aux spécialistes de la santé et autres naturopathes hihi! Ils seront beaucoup mieux habilités que moi à le faire. Pour faire ça vite, disons que le chaga est très riche en nutriments en plus d’avoir des vertus anticancer et stimulantes pour notre système immunitaire, entre autres choses.  À cela, je peux simplement ajouter que ça goûte divinement bon!

dsc07148.jpg

Infusion de chaga aux épices chai

Donne environ deux litres d’infusion

Ingrédients

  • 2 litres d’eau
  • 3 cuillères à soupe de chaga concassé (ou environ 2 CàS de chaga moulu)
  • un morceau de gingembre frais (environ 3-4 cm), coupé en tranches
  • un bâton de cannelle
  • un anis étoilé, optionnel
  • 4 à 6 gousses de cardamomes, légèrement écrasées avec le dos d’un couteau
  • 1/2 cuillère à café de clous de girofle
  • 1/2 cuillère à café de quatre-épices (allspices), optionnel (très semblable au girofle)
  • 1/4 cuillère à café de graines de coriandre
  • 1/2 cuillère à café de graines de fenouil
  • 1/2 cuillère à café de grains de poivre

Pour servir : lait végétal (moussé ou non) et une pincée de vanille moulue! Sucrer au goût.

dsc07127.jpg

Étapes

  1. Dans une casserole, verser l’eau, le chaga et l’ensemble des épices. Mélanger sommairement.
  2. À feu moyen-élevé, amener le contenu de la casserole à ébullition, puis laisser mijoter pendant une vingtaine de minutes à feu doux.
  3. Fermer le feu. Tu peux soit filtrer l’infusion immédiatement (pour te servir une tasse) ou laisser le tout reposer quelques heures afin de concentrer davantage l’infusion. Entreposer l’infusion filtrée au frigo. Elle se gardera plusieurs jours ainsi (au moins une semaine).

 

dsc07161.jpg

Même si ça peut paraître énorme deux litres d’infusion, je peux te garantir que c’est très pratique à avoir sous la main, surtout pour tous ces matins pressés! Puisqu’il faut faire mijoter le chaga une bonne vingtaine de minutes, on n’a pas toujours le temps de le préparer le matin même, entre la douche froide matinale, la toast brûlée (lol) et le métro. Je sors donc ma bouteille du frigo, j’en verse juste assez dans ma tasse préférée, puis je le réchauffe tout doucement dans une petite casserole. C’est rapide et efficace, et ça ne demande pas plus de temps que la cafetière. J’y ajoute un simple nuage de lait végétal ou, pour les matins plus fancy du weekend, un peu de « mousse » (avec une pincée de vanille moulue, car c’est tellement bon!). C’est simple comme bonjour!

Photo 16-02-21 11 12 59

Photo 16-02-21 11 15 12

Notes : J’imagine bien servir ce chaga chai l’été en thé glacé, sur des glaçons, ou encore l’utiliser pour d’éventuels desserts (une crème glacée maison?). Et l’ajouter en deuxième fermentation dans du kombucha maison, ça doit être tout aussi génial! À suivre…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s