Quelques idées pour véganiser ton réveillon! + 2 petites recettes

2017 est dans moins d’une semaine (YEAH!) et j’espère que ton menu est prêt pour accueillir l’année en grand le 31 au soir!

Si ce n’est pas encore le cas, je te propose le mien, question de peut-être t’inspirer à créer le tien (parce que oui, il te reste encore quelques jours pour préparer tout ça!). Personnellement, et j’imagine que je ne suis pas la seule, je ne suis pas trop du genre « repas hyper formel » pour réveillonner, du style entrées, plat principal et desserts. Je préfère de loin grignoter sur plusieurs heures, avec des amuse-gueules et autres petites bouchées pleins la table. Mon menu est donc constitué de la sorte, avec des vromages, des végépâtés, des fruits, des noix, quelques fermentations (allô les supers lacto-fermentations de Tout Cru!), etc.

img_1833

Je vous résume donc mes idées ici et, en prime, je vous partage deux petites recettes toutes simples, un vromage à tartiner de cajous et un fudge à la guimauve hyper décadent! Bref, de quoi accueillir 2017 avec classe!

Le Végépâté lentilles et noix de Kathy Patalsky

J’ai fait ce végépâté à plusieurs reprises et, à chaque fois, c’est un méga succès! La recette (disponible sur le blogue de Patalsky ICI) donne une assez grosse quantité, mais, entre toi et moi, c’est une excellente chose. Lorsque divisée en plusieurs petits ramequins, tu en auras assez pour plusieurs soupers de famille (ou entre amis), en plus de pouvoir en garder pour toi-même! À déguster sur des craquelins, des tranches de pommes/poires ou du bon pain frais.

img_1829

J’ajouterais malgré tout quelques petits conseils à la recette :

  1. N’utilise pas la totalité de l’eau conseillée, mais seulement 1 1/2 tasse d’eau. (Bref, oublie la fin de l’étape 3, ainsi que l’étape 4. Entre moi, ce n’est pas nécessaire, pour avoir essayé avec et sans.)
  2. Opte pour plusieurs petits ramequins sans trop les remplir. Lorsque trop rempli, le végépâté prend une éternité à cuire.
  3. Parlant de cuisson, j’ajoute toujours 30 à 60 minutes de cuisson au temps prescrit, tout en diminuant la température à 200 F. Bref, 10 minutes à 350F, 2 heures à 250F et 30 à 60 minutes à 200F. Ça fait beaucoup, je sais, mais ça en vaut la peine.

RECETTE No1 :

Vromage à tartiner de cajous et aux tomates séchées (ou canneberges ou ciboulette)

Mes skills en vromages se limitent aux fromages de cajous à tartiner. Et une chance pour moi, ce ne sont pas les recettes qui manquent sur le web en la matière. En regardant de plus près plusieurs recettes, j’en suis arrivée à en développer une plutôt simple. La voici :

Ingrédients, pour deux petits vromages (2 ramequins) : 

  • 1 tasse de cajous, trempés quelques heures puis filtrés
  • 1/4 tasse de noix de coco râpée
  • 1 cuillère à soupe de levure alimentaire
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron (ou de saumure à choucroute ou pickles lactofermentés)
  • 2 gousses d’ail
  • 1/4 à 1/2 cuillères à café de sel de mer (omettre si tu utiles de la saumure à choucroute ou pickles)
  • au choix : 1 à 2 cuillères à soupe de tomates séchées (réhydratées) ou de canneberges séchées ou de ciboulette fraiches, etc.
img_1841
Vromage à tartiner de noix de cajous et aux tomates séchées

Étapes

  1. Mixer tous les ingrédients (sauf les tomates séchées/canneberges/ciboulette) jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Si nécessaire, ajouter un peu d’eau, une cuillère à soupe à la fois. Considérant les quantités, il est plus facile de mixer le tout dans un petit mélanger ou robot culinaire que dans un gros.
  2. Ajouter les tomates séchées ou canneberges ou ciboulette et mixer un coup ou deux, juste pour mélanger grossièrement. Vous pouvez également mixer le tout à la cuillère.
  3. Transférer dans deux petits ramequins, démouler et servir.
  4. Note : j’aime bien laisser ce vromage « fermenter » 12 ou 24 heures, à température pièce, avant de le servir, encore plus lorsque j’utilise de la saumure de choucroute/pickle. Les saveurs se développent davantage. Pour ce faire, je place le contenu de mon vromage dans un sac à lait de noix (coton fromage) et je le laisse reposer dans un plat de verre suffisamment large. Mais vous pouvez très bien sauter cette étape et le servir tel quel.

Et sinon, voici une petite liste de vromages du commerce qui méritent très bien selon moi d’être sur ta table le 31 au soir :

  • les supers vromages Nuts for cheese disponibles chez Aux Vivres (section takeout). Ils ne sont pas donnés ($$$), mais ils sont excellents! Et le réveillon est l’occasion parfaite pour en faire l’essai, non?
  • les classiques vromages de  Vegnature, car ils ne déçoivent jamais! Tu peux les trouver un peu partout dans la région de Montréal. La liste des détaillants est sur le site.
  • les vromages à tartiner de tofu lactofermenté de la marque Sojami. Mes préférés? Celui au curcuma, au poivre et ail & herbes.

Mélange de NOIX et/ou GRAINES rôties

Que ce soit fait maison ou du commerce, comme mes amandes rôties deux façons partagées ici plus tôt en décembre, les noix sont toujours bienvenues dans ce genre de repas. Et les options sont pratiquement illimitées! Amusez-vous à faire des mélanges, à rôtir vos propres noix et graines.

wp-1480534949279.jpg

Quelques idées en vrac : des cajous au curry, des graines de citrouilles au paprika fumé, des pacanes caramélisées, ou encore de simples pistaches à écailler.

Des FRUITS frais et/ou séchés

J’aime bien y aller avec les fruits de saison qui se retrouvent sur nos étals, comme les agrumes (allô! les jolies clémentines) ou les pommes grenades, mais sinon j’avoue avoir un faible pour les petits fruits (framboises, fraises, bleuets, etc.). Une poignée de fruits séchés fait très bien l’affaire aussi : canneberges, abricot, figues, pruneaux, pommes, etc.

Autant pour vos fruits séchés que pour vos noix/graines, pourquoi ne pas aller faire un tour dans un magasin qui vend du vrac? Ça peut facilement devenir zéro-déchet, et puis vous pourrez diversifier votre choix tout en prenant d’un peu de tout.

Du KOMBUCHA dans ta coupe!

Pour plusieurs, le 31 décembre est synonyme de mousseux et/ou champagne. Mais ce n’est pas parce qu’on ne boit pas d’alcool qu’on ne souhaite pas nous aussi avoir des bulles dans notre verre pour trinquer. Il y a toujours les éternels moûts de pomme, mais je préfère de loin opter pour du kombucha. Et même si on n’a pas l’incroyable variété disponible aux États-Unis, nous avons quand même plusieurs très bonnes marques ici aussi. Voici quelques-unes de mes marques préférées qui, peut-être, se retrouveront également dans vos verres  :

  • Medicinal Kitchen. : avec un choix de saveurs traditionnelles (gingembre, hibiscus, etc.) et moins traditionnelles (matcha-menthe, jasmin ou encore sapin baumier), cette marque locale fait un kombucha de très bonne qualité. C’est définitivement mon kombucha chouchou à Montréal. Tu peux trouver leur kombucha ici.
  • Fous de l’île : cette autre excellente marque montréalaise est de plus en plus disponible un peu partout. Et tu peux même faire le plein en vrac à l’épicerie LOCO.
  • Brew Dr : la marque de Portland a fait son arrivée au comptoir pour emporter d’Aux Vivres depuis quelques semaines. Profite s’en pour faire le plein!
  • Rise : Rise est certainement la marque que tout le monde connaît. Facile à trouver et difficile d’en être déçu.
  • Sinon, tu as toujours les kombucha Vee/Om Prana ou encore Luxia. Je les connais un peu moins bien, alors n’hésitez pas à m’en donner des nouvelles.

 

RECETTE No2 :

Fudge à la guimauve et aux noix de Grenoble

… parce que, même au réveillon, il faut bien se sucrer un peu le bec, non?

Cette recette n’est pas de moi toutefois. Elle a été partagée récemment sur l’excellent groupe Facebook Les véganes mangent quoi? (ICI) par Étienne Larrivée Roy (si tu ne fais pas encore partie de ce groupe, qu’attends-tu pour y remédier?). Un immense merci à Étienne pour m’avoir laissée partager sa recette ici sur le blogue!

img_1946

Ingrédients

  •  1 1/2 tasse de chocolat noir ou mi-amer (270g)
  • 1 canne de lait de coco condensé sucré de la marque Let’s Do… Organic, ou 195 ml de lait condensé végétalien fait maison, comme ici, sur le blogue de Rose Madeleine
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco + 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 1 cuillère à café d’essence de vanille
  • Une pincée de sel
  • 1 tasse de guimauves véganes (de type Dandies ou autre)
  • 1/4 à 1/2 tasse de noix de Grenoble grossièrement hachées (ou autre noix : amandes, pacanes, arachides, etc.)

img_2026

Étapes

  1. Préparer un plat carré ou rectangulaire de format moyen avec du papier ciré/parchemin, ou encore graissé légèrement avec de l’huile de coco.
  2. Au bain-marie, faire fondre le chocolat, le lait condensé et une cuillère à soupe d’huile de coco. Une fois fondus, ajouter la vanille et la pincée de sel.
  3. Verser uniformément le chocolat fondu dans le plat préparé.
  4. À feu très doux, faire fondre tranquillement les guimauves et la deuxième cuillère à soupe d’huile de coco dans une petite casserole. Cela peut prendre un peu de temps et certains morceaux de guimauves peuvent demeurés plus ou moins fondus même après quelques minutes. Incorporer les guimauves fondues au chocolat à l’aide d’une cuillère, en tentant de répartir les guimauves sur l’ensemble du fudge.
  5. Répartir les noix sur le dessus.
  6. Placer au frigo quelques heures, le temps que le fudge se fige, puis couper en petites bouchées.

Notes : si, malheureusement, tu ne réussis pas à mettre la main sur des guimauves véganes (elles sont particulièrement difficiles à trouver, surtout au Québec), pourquoi ne pas essayer de les remplacer par un caramel végane maison tout chaud, versé en marbré sur le chocolat fondu? Je risque fort probablement d’essayer cette autre version…lorsque je serai à bout de mes Dandies! Mais attention, guimauves ou pas, ces petites bouchées de fudge partent très vites, vous êtes avertis!

img_2013

Sur ce, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une excellente année 2017 les amis! N’hésitez surtout pas à me partager les photos de votre repas de réveillon sur les réseaux sociaux, je suis curieuse de voir ce que vous aurez préparé pour l’occasion!

Merci du fond du coeur de me suivre dans mes aventures un peu maladroite de blogueuse! Vous pouvez pas savoir à quel point ça me touche! On se retrouve en 2017, avec tous plein de bonnes recettes et de jolies photos de bouffe! J’ai bien hâte de partager avec vous toutes les idées que j’ai en tête!

Amour, santé et paix sur la planète, dans votre coeur et vos assiettes! 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s